fbpx
Skip to content Skip to footer

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains sites web apparaissent en tête des résultats de recherche. Tandis que d’autres restent invisibles dans les profondeurs du web ? La réponse réside souvent dans l’optimisation du contenu, et les balises d’en-tête (h1, h2, h3) jouent un rôle crucial dans ce processus de SEO.

Cet article vous présente un aperçu de tout ce que vous devez savoir sur les balises d’en-tête en matière de référencement naturel. Ce guide vous montrera exactement comment optimiser les balises h1, h2 et h3 d’une page pour améliorer son classement dans les moteurs de recherche (SEO). Vous y trouverez également tout ce que vous devez savoir sur les balises d’en-tête. De leur fonctionnement (en termes simples) aux stratégies avancées pour augmenter la portée de votre site web.

Que sont les balises d'en-tête ?

Que sont les balises d'en-tête ?

Les balises d’en-tête sont des éléments HTML qui définissent les titres et sous-titres sur les pages web. Elles permettent de structurer votre contenu en sections plus digestes, le rendant ainsi plus facile à comprendre et à parcourir.

Il existe 6 types de balises d’en-tête importantes pour le SEO : H1, H2, H3, H4, H5 et H6 de taille différente.

Chaque balise a sa propre fonction. Plus le chiffre est bas, plus la balise est importante. Par exemple, les balises H1 sont les plus importantes, tandis que les balises H6 sont les moins importantes en matière de référencement.

Comme de nombreux termes du marketing des moteurs de recherche, l’utilisation de différents synonymes peut prêter à confusion. D’autres noms pour les balises d’en-tête sont : balises de titre ou balises H.

Une structure colorée en couches représentant des balises HTML, entourée de diverses étiquettes de balises telles que H1, H2 et H3, sur un fond bleu vif.

Exemple de hiérarchie des balises d'en-tête

Exemple de hiérarchie des balises d'en-tête

Pour vous montrer exactement comment les balises d’en-tête (h1,h2,h3) sont utilisées dans la pratique, nous avons inclus un exemple tiré d’un article que nous avons publié récemment.

  • 87 outils SEO pour booster votre classement (H1) – Sujet principal
    • Outils de référencement local (H2) – Sous-sujet
      • SEM Rush (H3) – Sous-sous-sujet
      • Google Search Console (H3)
      • Bright Local (H3)
    • Outils de recherche de mots-clés (H2)
      • Ubersuggest (H3)
      • Ahrefs Keywords Explorer (H3)
      • KeywordTool.io (H3)

Cela devrait dissiper toute confusion quant à la façon d’organiser vos balises d’en-tête. Tout en respectant la taille des h1, h2, h3 et le seo. Cet éclaircissement sur l’importance de la hiérarchie de taille entre les balises d’en-tête assure une structure de contenu claire et efficace.

Une illustration colorée et vibrante mettant en avant divers éléments du développement et du design web, notamment un écran d’ordinateur affichant une mise en page de site web, entouré d’icônes et d’images symbolisant la créativité, la technologie et Internet. Illustrant également la taille h1 h2 h3.

Les balises d'en-tête améliorent l'accessibilité, ce qui élargit la portée de votre contenu.

Les balises d'en-tête améliorent l'accessibilité, ce qui élargit la portée de votre contenu.

L’utilisation de balises d’en-tête est extrêmement précieuse pour les personnes malvoyantes. Les technologies de lecture d’écran peuvent être utilisées pour mettre en évidence les titres dans un document afin d’aider l’utilisateur à naviguer rapidement sur une page.

En utilisant correctement les balises d’en-tête, vous rendez votre contenu accessible. Ce qui est bénéfique à la fois pour les personnes malvoyantes et pour les moteurs de recherche.

Illustration vectorielle colorée et vivante démontrant l'importance des balises d'en-tête HTML avec des icônes flottantes H1, H2 et H3 parmi des éléments numériques et floraux sur un fond bleu.

Pourquoi les balises d'en-tête sont-elles importantes ?

Pourquoi les balises d'en-tête sont-elles importantes ?

Les balises d’en-tête (h1 h2 h3) sont importantes pour plusieurs raisons. Mais elles permettent surtout aux utilisateurs de trouver plus facilement des informations sur une page web. Jetez un coup d’œil à la capture d’écran ci-dessous de notre article de blog intitulé « Comment faire une recherche de mots-clés ». Vous pouvez voir comment l’utilisation appropriée des balises d’en-tête permet d’organiser votre contenu de manière facilement digeste.

Les balises d’en-tête (h1 h2 h3) jouent également un rôle important dans le référencement naturel. Lorsque vous utilisez des balises d’en-tête, vous indiquez aux moteurs de recherche le sujet de votre page. Ce qui influence votre classement dans les résultats de recherche.

Illustration vectorielle dynamique présentant deux personnages interagissant dans un environnement futuriste sur les balises H1, H2 H3 aux couleurs vibrantes, avec des éléments abstraits et une plante verte.

Qu'est-ce qu'une balise H1 ?

Qu'est-ce qu'une balise H1 ?

Imaginez la balise H1 comme le titre principal d’un livre. C’est l’élément le plus important qui indique aux lecteurs et aux moteurs de recherche de quoi parle votre page web. Par exemple, si votre page concerne les recettes de gâteaux. Votre balise H1 pourrait être “Recettes de gâteaux faciles et délicieuses”.

Combien de balises H1 devez-vous utiliser par page ?

Un livre n’a qu’un seul titre principal, et il en va de même pour votre page web. N’utilisez qu’une seule balise H1 par page pour éviter toute confusion. Si vous avez plusieurs titres principaux, les moteurs de recherche et les utilisateurs pourraient avoir du mal à comprendre le sujet principal de votre page.

Quelle doit être la longueur d’une balise H1 ?

Bien qu’il n’y ait pas de règles strictes sur la longueur d’une balise H1. Respecter les principes de hiérarchisation des tailles h1, h2, h3 est préférable pour garder le contenu concis et pertinent. Une balise H1 trop longue, comme ‘Recettes de gâteaux au chocolat, à la vanille et aux fruits rouges avec glaçage et décorations’, pourrait être difficile à comprendre pour les moteurs de recherche en raison de son manque de concision. Dans le cadre de cette hiérarchie, visez une longueur d’environ 70-80 caractères pour la balise H1 afin d’assurer une meilleure clarté et efficacité dans l’organisation de votre contenu.

Illustration vectorielle d'un personnage en armure futuriste pointant vers une étiquette géante, avec un second personnage assis qui l'observe, dans un environnement numérique aux couleurs vives.

Qu'est-ce qu'une balise H2 ?

Qu'est-ce qu'une balise H2 ?

Imaginez votre page web comme un exposé oral. La balise H1 est le titre de votre exposé, tandis que les balises H2 sont les titres des différentes parties de votre présentation. Par exemple, si votre H1 est “Le voyage en Italie”, vos H2 pourraient être “Les villes incontournables”, “La gastronomie italienne” et “Conseils pour voyager en Italie”.

Combien de balises H2 devriez-vous utiliser par page ?

Le nombre de balises H2 dépend de la complexité de votre sujet principal. Si votre article est court et simple, vous n’aurez peut-être besoin que de quelques balises H2. En revanche, si votre sujet est plus détaillé et comporte plusieurs sous-thèmes, vous pouvez utiliser davantage de balises H2 pour organiser votre contenu de manière claire et logique.

Quelle doit être la longueur d’une balise H2 ?

Comme pour les balises H1, la clarté et la pertinence sont essentielles dans la gestion des tailles h1, h2, h3. Vos balises H2, qui jouent un rôle crucial dans cette hiérarchie de contenu, doivent être suffisamment descriptives pour informer les lecteurs et les moteurs de recherche du sujet de chaque section. Mais évitez de les rendre trop longues ou complexes. Par exemple, “Conseils pour voyager en Italie avec un budget limité” est une balise H2 plus efficace et pertinente dans le contexte de la structuration du contenu avec des tailles de balise appropriées. Comparée à “Conseils pour voyager en Italie avec un budget limité et profiter au maximum de votre voyage sans dépenser trop d’argent”.

Illustration vectorielle futuriste affichant des personnages interagissant avec un titre dans un espace de travail numérique, vibrant de teintes bleues et oranges.

Qu'est-ce qu'une balise H3 ?

Qu'est-ce qu'une balise H3 ?

Pour poursuivre notre comparaison avec un exposé, si les balises H2 sont les titres des différentes parties de votre présentation, les balises H3 sont les sous-titres qui détaillent davantage chaque partie. Reprenons l’exemple du voyage en Italie : si votre H2 est “La gastronomie italienne”, vos H3 pourraient être “Les pâtes italiennes”, “Les pizzas”, “Les desserts” et “Les vins italiens”.

Combien de balises H3 devriez-vous utiliser par page ?

L’utilisation des balises H3 dépend de la quantité d’informations que vous présentez sous chaque sous-thème (H2). Si vous avez un paragraphe court sous votre H2, une balise H3 n’est peut-être pas nécessaire. Cependant, si vous avez un contenu plus long et plus détaillé, les balises H3 vous aideront à structurer l’information de manière claire et à améliorer la lisibilité de votre page.

Quelle doit être la longueur d’une balise H3 ?

Comme pour les autres balises d’en-tête, notamment les tailles h1, h2 et h3, il est important de trouver un équilibre entre la clarté et la concision. Une balise H3, représentant une taille intermédiaire dans la hiérarchie de contenu, doit refléter le contenu de la section qu’elle introduit, mais elle ne doit pas être trop longue ou complexe. Par exemple, “Les pâtes italiennes : un incontournable de la cuisine italienne” est une balise H3 plus efficace que “Les pâtes italiennes : une variété de formes et de sauces pour tous les goûts”. Cette approche assure non seulement une structure claire grâce à l’utilisation appropriée des tailles de balises h1, h2 et h3, mais optimise également le contenu pour une meilleure compréhension et navigation

Illustration vectorielle vivante représentant des personnages interactifs dans un paysage numérique.

Les titres H4, H5 et H6

Les titres H4, H5 et H6

Ces balises, allant de H4 à H6, sont rarement utilisées dans la pratique du référencement. En effet, une structure de contenu claire et hiérarchisée. Utilisant principalement les balises H1, H2 et H3, est généralement suffisante pour le SEO et l’expérience utilisateur.

Prenons l’exemple d’un article sur les pâtes italiennes. L’utilisation des balises H1, H2 et H3 serait idéale pour structurer le contenu :

  • H1: Les différents types de pâtes italiennes
    • H2: Pâtes longues
      • H3: Spaghetti
    • H2: Pâtes courtes
      • H3: Penne

Si vous commencez à utiliser des balises H4, H5 et H6 pour détailler chaque variété de pâtes. Chaque forme et chaque sauce, la structure deviendrait excessivement complexe et nuirait à la lisibilité et au SEO. Dans ce cas, il serait préférable de diviser le contenu en plusieurs articles distincts pour chaque type de pâtes. En utilisant à nouveau la structure H1, H2, H3 pour chaque article.

Les balises H4 à H6 sont plutôt utilisées par les plateformes de création de sites web pour organiser automatiquement des éléments. Tels que les articles connexes ou les liens de pied de page, et non pour structurer le contenu principal d’une page.

Connexe : Vitesse des pages : est-ce important pour un site web ?

Illustration vectorielle colorée représentant des personnages collaborant sur la rédaction de balises d'en-tête, entourés d'icônes créatives et d'éléments de conception web sur un fond bleu ciel.

Meilleures pratiques pour écrire des balises d'en-tête

Meilleures pratiques pour écrire des balises d'en-tête

Imaginez que vous écrivez le plan de votre article, les sujets que vous avez listés dans ce plan pourraient être incorporés dans les balises d’en-tête. (Voir notre exemple de hiérarchie de balises d’en-tête h1 h2 h3 en haut de cet article !)

Structurez et soyez cohérent

Si les titres sont répétés avec des mots-clés qui se chevauchent et qui semblent ne servir que les résultats de recherche, ce sera très confus et répétitif. Regardez l’article que vous lisez en ce moment, nous l’avons clairement structuré pour qu’il ait du sens pour le lecteur en utilisant des balises H2 et H3.
Notre sujet principal est “Balises d’en-tête et SEO”, qui est divisé en une sous-catégorie (H2) appelée “Meilleures pratiques pour écrire des balises d’en-tête”, que nous avons ensuite divisée en plusieurs sous-sujets supplémentaires (H3) “Structurez et soyez cohérent” et “Combien de titres sont considérés comme excessifs ?”. Cela a-t-il du sens ?
Essentiellement, nous formatons notre article de manière à ce qu’il soit facile pour les utilisateurs de le parcourir et de trouver les informations spécifiques qu’ils recherchent.

Combien de balises d’en-tête sont considérées comme excessives ?

Tant que cela a du sens, il n’y a pas vraiment de nombre qui serait considéré comme un nombre excessif de balises d’en-tête. Cela dit, vous devez avoir un bon mélange de texte H2, H3 et de paragraphe. Le texte de paragraphe est ce que vous lisez en ce moment. C’est tout texte sur la page qui n’est pas une balise d’en-tête.

Utiliser des mots-clés dans vos balises d’en-tête

Les utilisateurs et les moteurs de recherche s’attendent à voir des mots-clés dans vos balises de titre, vous devez donc construire votre contenu autour des mots-clés qu’ils s’attendent à voir. En utilisant des mots clés pertinents dans vos balises h1, h2 et h3, vous améliorez non seulement l’expérience utilisateur en facilitant la navigation. Mais vous optimisez également votre SEO, permettant aux moteurs de recherche de comprendre et de mieux classer votre contenu.

Qu’est-ce que j’entends par mots-clés qu’ils s’attendent à voir ? Eh bien, si vous avez un article sur “Comment prendre soin d’un chat”, ils s’attendront à voir des balises d’en-tête comme “À quelle fréquence les chats mangent-ils ?”, “Les chats ont-ils besoin d’un lit ?” et “Que se passe-t-il si mon chat vomit ?”.

Attention : veillez à ne pas surcharger vos balises de titre, ni aucune partie de votre référencement, de mots-clés. Le bourrage de mots-clés ne vous aidera pas à obtenir un meilleur classement. Il peut même nuire à vos résultats de recherche.

Connexe : Les redirections URL : Comment les utiliser pour un meilleur référencement ? 

Deux personnages numériques observent des étiquettes géantes 'H1 Tags' et 'Title Tags' dans un décor numérique avec un dégradé de couleur du rouge au bleu.

La différence entre les balises H1 et les balises de titre

La différence entre les balises H1 et les balises de titre

La balise de titre pour le référencement

Imaginez que vous recherchez un restaurant italien sur Google. Le titre bleu qui apparaît dans les résultats de recherche est la balise de titre de la page web du restaurant. C’est l’élément qui attire votre attention et vous incite à cliquer sur le lien. En optimisant les balises h1, h2 et h3 avec des mots clés pertinents, comme “restaurant italien”, “pâtes fraîches” ou “pizza napolitaine”. Le restaurant améliore son référencement naturel (SEO) et augmente ses chances d’apparaître en tête des résultats.

Le Rôle de la Balise H1 dans l’Engagement des Visiteurs

Une fois que vous êtes sur la page web du restaurant, le titre principal que vous voyez en haut de la page est la balise H1. Elle confirme le sujet principal de la page et guide le lecteur dans le contenu. Bien que la balise de titre et la balise H1 puissent souvent être similaires, voire identiques. Elles servent des objectifs distincts. La balise de titre attire les visiteurs sur votre page, tandis que la balise H1 les guide dans le contenu une fois qu’ils sont arrivés.

Connexe : Comment devenir viral avec le contenu partageable sur Facebook ? 

Conclusion

Les balises d’en-tête (h1 h2 h3) sont des éléments essentiels pour structurer votre contenu, améliorer la lisibilité et booster votre SEO naturel. En comprenant l’importance et la hiérarchie des balises H1 à H6. Et en les utilisant de manière stratégique avec des mots-clés pertinents. Vous pouvez rendre votre site web plus accessible aux lecteurs et aux moteurs de recherche.

N’oubliez pas de rester cohérent et de prioriser la clarté pour offrir une expérience utilisateur optimale et maximiser la visibilité de votre contenu en ligne.